SETIF et LEMROUDJ

SETIF et LEMROUDJ

La recherche d’un emploi nécessite une préparation sérieuse

renault.jpg
Photo archives (APS)

 

Lorsque la demande d’emploi dépasse l’offre, il est évident que trouver un emploi n’est pas du tout facile ; les candidats doivent alors s’adapter en recherchant les voies et moyens qui peuvent les aider à décrocher du travail. Autrement dit, chacun s’attèlera à valoriser ses études et ses stages, son expérience professionnelle, son sens de la communication, ses atouts physiques, sa disponibilité, etc.

 

A l’université et dans les établissements de formation et d’enseignement professionnels, les étudiants et les stagiaires apprennent ce que l’on appelle les techniques de recherche de l’emploi. Ce module est généralement dispensé durant la dernière année ou le dernier trimestre d’études ou de formation afin que les étudiants et les stagiaires soient  aptes à décrocher un job.

 

A travers ce module, les étudiants et les stagiaires apprennent notamment :

 

-          Ce qu’est le marché du travail et ses acteurs.

-          Les différents dispositifs d’aide à l’emploi de jeunes (ANEM, ANSEJ, ANGEM, CNAC, …).

-           Comment faire la demande d’emploi, le CV, la lettre de motivation, le bilan d’emploi, etc.

-          Ce qu’est l’entretien d’embauche ou de recrutement, ce qu’il faut dire, ce qu’il faut éviter d’évoquer, les gestes valorisants et ceux à ne pas faire lors de l’entretien d’embauche, etc.

-          Comment développer son sens de la communication.

-          Où trouver les offres d’emploi.

 

Donc, de nos jours, pour s’insérer rapidement dans le monde du travail, il faut d’abord avoir un métier et apprendre les différentes techniques de recherche d’emploi. Parfois, cela ne suffit pas, surtout lorsque la spécialité étudiée n’est pas très demandée sur le marché du travail. Dans ce cas, le candidat à l’emploi doit se réorienter vers des spécialités plus porteuses, notamment en complétant ses études par un stage de formation de courte ou de longue durée selon le besoin.

 

A titre d’illustration, voici deux cas réels de réorientation. Le premier est celui de deux diplômés en marketing qui n’ont pas trouvé de travail et qui ont vite compris qu’il fallait un complément de formation pour s’en sortir. Ils se sont inscrits dans un centre de formation professionnelle pour apprendre un métier, spécialité « horticulture et espaces verts », afin de créer leur propre micro entreprise dans ce domaine d’activité précis. La formation universitaire  en marketing leur a permis la maîtrise des techniques de commercialisation et le stage de formation professionnelle leur a donné l’occasion d’acquérir un métier complémentaire nécessaire à la réalisation de leur rêve.

 

Le second cas, est celui d’une algérienne diplômée en  lettres, sortie de la célèbre université française, la Sorbonne. Après quelques mois de recherche d’emploi sans résultat, elle s’est rendu compte de la nécessité de consolider sa formation universitaire pour pouvoir trouver un travail. Elle avait choisi de s’inscrire en master, filière communication. A sa sortie, très vite, elle s’est faite embauchée par une université française pour travailler au sein du service de la communication. Quelques temps après, eut égard à ses capacités professionnelles, elle a bénéficié d’une promotion ; elle est devenue chef du service en question.  

 

Aussi,  il est important de faire des études solides dans une spécialité porteuse d’emploi, de s’intéresser aux techniques de recherche de travail et de bien les appliquer en temps opportun, de se réorienter ou de compléter sa formation si besoin est. Et, une fois embauché, il est utile de prouver ses capacités professionnelles, de se dévouer pleinement au travail afin de parfaire son savoir et son savoir faire de sorte à se maintenir en poste et à éviter d’éventuelles compressions d’effectifs.

 

Auteur : Rachid Sebbah

 



18/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres