SETIF et LEMROUDJ

SETIF et LEMROUDJ

Ecole de Lemroudj, résultats de l'examen de cinquième année primaire 2014

S7008511.JPG
Les élèves dans la cour

 

Les épreuves de l'examen de cinquième année primaire se sont déroulées le 28 mai 2014 et les résultats de la première session sont connus depuis le 12 juin 2014.

 

En ce qui concerne l'école primaire Izountar Mohamed Améziane du village Lemroudj, sur 57 élèves inscrits à l'examen (30 garçons et 27 filles), 31 seulement sont déclarés admis (14 garçons et 17 filles), soit un taux de réussite de 54,38%.

 

Si l'on ajoute les 13 élèves (6 garçons et 7 filles) admis au passage en 1ere année moyenne sur la base des notes obtenues durant l'année scolaire, le taux général passe à 77,19%.

 

Autrement dit, 26 élèves ont échoué à l'examen (16 garçons et 10 filles) et 13 sont carrément recalés ; ils subiront les épreuves de la seconde session prévue pour le 25 juin 2014.

 

L'analyse de ces chiffres montre que le taux des admis aux épreuves de l'examen de cinquième est légèrement supérieur à 50% et que le taux général, incluant les passants en première année moyenne, se situe un peu au dessus des 75% (à peine les 3/4 des candidats).

 

Par ailleurs, les résultats des filles sont nettement supérieurs à ceux des garçons, bien qu'en termes de candidats, ces derniers sont plus nombreux. Sur 30 candidats garçons, seuls 20 sont admis (16 à l'examen et 6 au passage, soit 66,66%). En ce qui concerne les filles, sur 27 candidates, 24 sont admises (17 à l'examen et 7 au passage, soit 88,88%).

 

Bien que les résultats obtenus à l'examen de cinquième année primaire de mai 2014 sont relativement meilleurs que ceux de l'année passée, ils restent en général faibles par rapport au taux national qui est de 80,38%. Les résultats obtenus par les garçons sont encore plus alarmants. Pourtant, les conditions d'étude ne cessent de s'améliorer par rapport aux années précédentes, notamment en termes de disponibilités des livres scolaires, de transport, de restauration et de chauffage. Il serait souhaitable que les sociologues en milieu scolaire étudient de très près ces chiffres pour connaître les causes profondes ?

 

Enfin, en attendant, les responsables, les enseignants et les parents d'élèves doivent tirer la leçon et prendre les dispositions utiles pour y remédier ; les jeunes d'aujourd'hui sont les hommes de demain, de la qualité de l'éducation et de l'enseignement prodigués dépendra leur avenir et celui du pays tout entier. La ressource humaine représente le capital stratégique de toute nation.

 

Auteur : Rachid Sebbah

 

Pour consulter les résultats de 2013, cliquez-ici

 



20/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres